Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Laboratoire de Biodiversité et Biotechnologies Microbiennes
LBBM - USR 3579

Nouvelle étudiante au doctorat

Nous accueillons Claire Guillier comme nouvelle étudiante au doctorat sous la co-direction de Émeline Houël et Maeva Giraudo.

Claire est passée par le LBBM en 2022 pour son stage de Master 1 en Chimie environnementale et Écologie chimique à l'Université de Perpignan Via Domitia. Elle avait travaillé sous la direction de Didier Stien sur l'étude de la toxicité de l’oxyde de zinc utilisé dans les filtres UVs envers le corail Pocillopora damicornis à travers une approche métabolomique.

Elle a ensuite obtenu son Master 2 à l'Université du Maine (Le Mans) dans le parcours Toxicologie et Écotoxicologie après un stage au laboratoire Stress Environnementaux et BIOsurveillance des milieux aquatiques (SEBIO) de l'Université de Reims où elle a étudié les effets toxicologiques de cyanotoxines et cyanopeptides emergents sur des lignées cellulaires de poisson.

Claire revient parmi nous pour une thèse de 3 ans (2023-2026) dans le cadre de l'ANR SPOC pour étudier les effets des filtres UVs chez le corail P. damicornis. Le premier travail de la thèse sera de poursuivre les études de métabolomique non-ciblée pour évaluer la réponse du corail suite à une exposition prolongée (7 jours) à ces molécules. En complément de l’analyse métabolomique, le suivi ciblé de biomarqueurs d’effet sera réalisé au niveau de l’individu (e.g. densité des zooxanthelles) et au niveau protéique (e.g. stress oxydant), afin de mesurer la réponse biologique globale du corail aux filtres UV auxquels il sera exposé, et d'estimer leur impact à différents niveaux de l'organisation biologique. Une attention particulière sera ainsi apportée aux effets sous-létaux provoqués par l’exposition chimique à des concentrations environnementales, pour une meilleure compréhension des processus mis en œuvre dans la réponse du corail.

L’ensemble des résultats de ce travail de doctorat conduiront au développement d'outils concrets et fiables pour décrire et quantifier la réponse des coraux face aux polluants ainsi que pour évaluer les effets de l'ensemble des filtres UV autorisés dans les produits cosmétiques en Europe, tout en maintenant en perspective l'importance cruciale des filtres solaires pour la santé publique.

05/11/23

Traductions :